Comment savoir si mon permis est suspendu ?

Dans certaines situations, l’État a tout à fait le droit de suspendre un permis de conduire. Le fait que les conducteurs ne sont pas forcément avisés de cette décision étatique et seront surpris de constater cette suspension. Quelles sont alors les situations qui peuvent pousser l’État à de telles extrémités ? Comment savoir si effectivement votre permis a été suspendu ?

Quels sont les cas de suspension de permis ?

En cas de suspension de permis, deux cas peuvent se produire. Il y a la suspension administrative ou judiciaire. Dans le premier cas, la décision est justifiée par des infractions signalées ou une conduite sous l’emprise d’une boisson alcoolisée ou la prise de stupéfiant. Dans certains cas, il peut s’agir d’un verdict à la suite d’un excès de vitesse ou lorsque votre responsabilité est engagée. Pour ce qui est de la suspension judiciaire, la décision de l’État est souvent motivée par le délit de fuite, une conduite sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool ou un usage de téléphone est interdit. Sachez que la suspension peut aussi provenir d’une décision de justice lorsque le conducteur a causé des dommages mortels à un passager ou à un piéton. Enfin, l’excès de vitesse de plus de 30 km/h peut être un motif très suffisant pour suspendre votre permis et entraînerait une difficulté à trouver une assurance auto après suspension de permis.

Comment savoir si son permis est suspendu ?

Pour prendre connaissance de l’état de votre permis, vous pouvez en savoir plus ici les deux procédés. Vous pouvez soit vérifier son état en ligne ou utiliser la méthode classique. Sur Internet, vous aurez accès à vos points en faisant un tour dans le fichier national de permis de conduire. Pour faire simple, un solde nul n’est équivaut à un permis invalide, un solde inférieur à six est un signe d’alerte soit un mauvais signe pour votre permis de conduire. En cas de multiple infraction, 8 points vous seront retirés. Ensuite, il y a la méthode classique qui consiste à envoyer une demande à travers un courriel que vous allez adresser à la préfecture de votre commune. Vous pouvez aussi vous rendre directement à la préfecture et demander un relevé d’information pour savoir vos points et les risques de suspensions. Sachez toutefois qu’une assurance auto après suspension de permis est à prévoir.

Que faire en cas de suspension ?

En cas de suspensions, votre assurance peut résilier votre contrat. Dans ce genre de circonstance, vous allez devoir demander l’assistance d’un courtier où vous tournez vers une assurance auto après suspension de permis. Le fait que vous ne pouvez pas circuler avec le véhicule sur le territoire sans l’assurer. Au cas où l’organisme assureur n’a pas résilié votre contrat alors il va falloir s’attendre à une majoration de prime. Dans tous les cas, une suspension de permis reste grave.

Quelles sont les infractions en moto qui entraînent un retrait de permis ?
Quel impact d’un retrait de permis sur l’assurance auto ?